Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Je suis là aussi

Follow mondeencouleurs on Twitter

Rechercher

9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 13:42

Je me suis inscrite à un SAL sur l'excellent forum Bonheur Point de Croix... Il fallait choisir un modèle de quaker ou de sampler et on montre son avancée une fois par semaine. Si on conjugue ma rapidité d'exécution avec la taille du modèle choisi, et même si j'arrive à être assidue, vous n'êtes pas près d'en voir la fin!

Voilà ou j'en suis:

salq1.jpgJ'ai quand même pris une bonne résolution pour ce modèle: je le prendrai au moins un soir par semaine (et donc vous en entendrez parler au moins une fois par semaine ici)

C'est un modèle gratuit du net mais malheureusement le blog sur lequel je l'avais trouvé n'existe plus.

A la semaine prochaine avec ce modèle et à bientôt pour autre chose!

Repost 0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 23:15

Un échange, c'est deux colis, un qu'on reçoit, et un qu'on envoie.

Je vous avais dit que je n'étais pas partie en vacances, mais j'ai fait quelques petites escapades.

vjt.jpgUne en Bretagne d'où j'ai ramené des palets bretons dans une jolie boite métallique décorée avec des motifs traditionnels, une autre de Suisse d'où j'ai ramené un coffre-fort des chocolats et une de Normandie d'où j'ai ramené une carte postale, les spécialités normandes étant soit très parfumées soit embouteillées et donc compliquées à envoyer par la poste.

Je vous avait dit aussi que Desmonnia n'avait pas de blog, et je m'étais trompée! Je m'excuse donc, d'autant plus que j'ai été obligée de lui "emprunter" sa photo. En retard pour mon envoi, j'ai complètement oublié de le photographier avant son départ.

Finies les vacances, la rentrée est déjà faite!

A bientôt pour tout à fait autre chose!

Repost 0
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 19:40

L'idée de cet échange était d'envoyer à son binôme, un assortiment de spécialités de son lieu de vacances. J'étais associée pour cet envoi à Desmonnia qui n'a pas de blog et qui n'est pas partie en vacances! Ca tombe bien, moi non plus! Elle m'a fait parvenir un colis de spécialités de sa région:

vacances.jpgDu café à la chicorée (en poudre et en dosettes), des bêtises et des sottises, des gaufrettes à la framboise (elles sont vraiment excellentes, très parfumées!) et un petit napperon en dentelle sublime! Et puis deux cartes postales de sa région que vous aurez reconnue: elle est dans le Nord. Mon colis est parti, mais j'ai oublié de prendre une photo! Je vais donc à la chasse à la photo et je vous montre tout ça dans quelques jours.

Bonne soirée!

Repost 0
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 00:06

Rigolo comme titre, hein? Il n'est pas de moi. C'est le titre du dernier roman que j'ai lu. Un roman épistolaire, pas mon style de lecture à priori. Mais j'ai beaucoup aimé celui-ci. Parce qu'il ne raconte pas une histoire, mais plusieurs: celle de Juliet, celles des membres du cercle et celle de Guernesey pendant l'occupation allemande. Parce que la diversité des correspondants fait que les histoires avancent très vite et qu'on ne s'ennuie pas une minute. Parce que l'humour est omniprésent. Comme d'habitude, la première et la 4ème de couverture suivent:

cercle.jpgJanvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) – délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Jamais à court d'imagination, le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité – Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle – et même d'autres habitants de Guernesey –, découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies... Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

Bonne lecture!

Repost 0
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 21:15

mcpn4.jpg J'avance bien ces derniers temps! J'arrive à la moitié, plus que deux lettres et trois fées et ce sera Noël! Enfin, il vaut mieux se fier au calendrier, si vous voulez des cadeaux. Je ne suis pas certaine d'avoir fini le jour J! Je commence à réfléchir à sa finition, mais je n'ai pas d'idée qui m'emballe. Un coussin? Un cadre? Un chemin de table? Autre chose? Avant, il faut terminer! Au boulot!

Repost 0
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 20:49

Vous êtes 3 à avoir trouvé la bonne réponse. Evidemment quand on connait le sens de l'humour (si on peut appeler ça comme ça) de mon mari, ça aide! J'avais déjà écopé de quelques surnoms intéressants comme par exemple "Robocop" les jours de torticolis ou de courbatures (comme cet hiver après un week-end au ski) ou "Dark Vador" quand je me suis trompée de couleur de flacon pour colorer mes cheveux (parce que je le vaux bien). Heureusement que ce n'était que temporaire! Ma chemise m'a donc valu de me faire appeler Gisborne. Bravo à Corinne, Isabelle et hawk qui ont trouvé et qui recevront toutes les trois un cadeau parce que je n'ai pas eu envie de vous départager. La seule dont je n'ai pas l'adresse postale voudra bien me la faire parvenir sur mon mail. Et pour les perdantes, ce n'est que partie remise! En attendant, voilà une photo de Sir Guy de Gisborne en action, dans la saison 3 de Robin des Bois, juste pour que vous voyez que mon mari n'y connait vraiment rien en confection. Elle est bien différente ma chemise!

gisborne-copie-1.jpg 

Rappel de la mienne pour comparer:

g1

Vous trouvez une ressemblance, vous?

Repost 0
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 21:16

Souvenez-vous, il y a quelques semaines, mon mari m'avait affublée d'un sobriquet. J'en avais parlé ici... Cet article a inspiré ce commentaire à Corinne "j'aurai bien aimé connaître le nom du personnage de série, pour rire aussi". Et ça m'a donné l'idée d'un petit jeu!

  • Le but: identifier le héros de la série dont il est question:son nom, son prénom, le titre de la série et l'identité de l'acteur qui incarne le personnage.
  • Par quel moyen? En postant un commentaire en dessous de cet article.
  • Et qu'est-ce-qu'on gagne? Par exemple, ce sac.
  • Mon mari et mes enfants sont exclus du concours et sont tenus de résister à toute tentative de corruption. Il s'en suivrait des représailles dignes du personnage dont il est question!
  • Tirage au sort par mes blanches mains et parmi les bonnes réponses, le 22 août à minuit.


Bonne chance! Et que le meilleur gagne...

Repost 0
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 20:37

Publié en son temps dans cet article, le pas à pas n'avait pas résisté à la téléportation... Je crois avoir compris comment ça fonctionne, donc je tente: la manique de cuisine, le retour! Un clic sur le lien ci-dessous devrait vous permettre d'accéder au PDF.

manique de cuisine

cuisine_1.jpg J'ai même déterré une photo d'époque!
Au travail maintenant!
@ plus tard!
Repost 0
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 16:17

Ca fait bien longtemps que je voulais vous dire merci pour vos visites et pour vos com'! Je suis en train de trouver le moyen de remettre en ligne mes pas-à-pas. Je vais devenir une bêêêête en informatique (la méthode Coué, y a que ça de vrai!). En attendant, voici un petit cadeau qui s'attrape avec un clic droit et "enregistrer sous"...

merci-.gif

Merci encore!

Repost 0
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 14:25

C'est le titre du livre que j'ai reçu pour la fête des mèreset dont j'avais promis de vous parler. Pas folle, j'y avais fait allusion quelques temps auparavant pour être bien sûre qu'ils impriment. C'est que le nom de l'auteur de ce livre apparait plus souvent sur des jaquettes de DVD que sur des couvertures de livres à la maison. L'auteur c'est Hugh Laurie, vous connaissez sûrement....

hltesc10.jpg  

Exceptionnellement, vous n'aurez pas droit à la quatrième de couverture parce que ça parle plus de Dr House (pour les martiens qui me suivent, c'est la série TV qui l'a fait connaitre) que du livre ou de l'auteur et donc, ça ne vous dira rien de plus! D'autant que ce roman a été publié en Angleterre sous le titre "The Gun Seller" en 1996, c'est à dire bien avant ce bon docteur!

 

L'histoire en quelques mots: Thomas Lang (le héros) se voit proposer 100 000$ pour tuer un homme d'affaire. Au lieu de remplir sa part du contrat, celui-ci va au contraire prévenir sa potentielle victime et le protéger d'un autre tueur. C'est assez tordu comme point de départ mais la suite, si elle n'est pas exceptionnelle, est plutôt bien trouvée et bien écrite... Et c'est drôle! Enfin, ça m'a beaucoup fait rire! Un exemple?

 

"En haut du Schiltorn, à une altitude d'un peu plus de 3000m, se trouve le restaurant Piz Gloria, une étonnante construction de verre et d'acier où, pour le prix d'un chouette coupé sport, on peut s'asseoir avec un café et, embrasser pas moins de six pays d'un unique coup d'oeil.

Si vous êtes quelqu'un dans mon genre, vous passerez la plus grande partie de cette belle journée à donner un nom aux six pays et, s'il vous reste encore une minute, vous vous demanderez comment les Mürenniens sont parvenus à bâtir ce machin à cet endroit, puis combien d'ouvriers sont morts sur le chantier. Lorsqu'on contemple le résultat et qu'on se rappelle ce qu'il faut attendre pour qu'une entreprise britannique vous fournisse un devis pour agrandir la cuisine, on nourrit une vaste admiration pour les Suisses.

Le second titre de gloire du restaurant est d'avoir servi un jour pour le tournage d'un James Bond; Piz Gloria est le nom qu'il avait dans le film et il a gardé le droit de vendre des souvenirs estampillés 007 à qui n'a pas déclaré faillite après sa première tasse de café."

 

Et pour l'ambiance générale, on est dans un film noir des années 50: un détective (enfin pas forcément) bourru, une demoiselle au passé trouble qui a des ennuis et qu'il faut sauver et les monologues imagés du héros.

 

Je vous souhaite une bonne lecture et un bel été.

Repost 0